CDN
Vous pensez que votre site n’a pas besoin d’être accéléré ?
Mais avez-vous déjà mesuré sa vitesse ? L’avez-vous passé au radar pour vérifier que votre site n’est jamais lent ?

Pour évaluer la vitesse de votre site, votre perception ne suffit pas. Les temps de chargement dépendent de différentes variables : la page consultée, le navigateur utilisé, la présence de cache, la connexion (ADSL, 3G, Edge … ), le terminal, etc.

Mais rentrons dans le vif du sujet :

Pourquoi votre site doit être le plus rapide possible ?

    1. L’expérience utilisateur : 81% des internautes français réfléchiraient à 2 fois avant d’acheter sur un site lent.
      Source : CDNetworks

 

    1. Le taux de transformation sur desktop : jusqu’à +24% sur le taux de transformation (pour un temps de chargement réduit de 17%).
      Source : Un leader français en vente média nous ayant fait confiance

 

    1. La navigation mobile : pour 41% des mobinautes la vitesse de chargement est une qualité prioritaire.
      Source : D’après une étude menée par Netbiscuits
      74% des internautes prêts à abandonner leur navigation mobile sur un site qui mettrait plus de 5 secondes à s’afficher.
      Source : D’après une étude menée par Mobilosoft

 

    1. Le taux de transformation sur mobile : jusqu’à + 155% de taux de conversion sur un site mobile accéléré.
      Source : Un leader français en vente média nous ayant fait confiance

 

    1. Le nombre de pages vues : +1 seconde de temps de chargement = – 11% de pages vues.
      Source : Un leader français en tourisme nous ayant fait confiance

 

    1. Le nombre de visites : Une page chargée entre 100 et 1000 ms fait en moyenne 3 fois plus de visites qu’une page chargée entre 3 secondes et 4 secondes.
      Source : Webmarkting & com

 

    1. Le taux de rebond : Après 3 secondes d’attente, 57% des internautes quittent un site et 80% d’entre eux n’y reviendront jamais.
      Source : Selon une infographie de VoucherCloud publiée début 2014

 

    1. La recommandation / fidélisation client : 85% des internautes français ne recommanderaient pas un site lent (quitte à égratigner au passage la réputation du site).
      Source : Selon un sondage de CDNetworks

 

    1. La concentration / l’engagement de l’internaute : à partir de 2 secondes d’attente, l’internaute commence à s’impatienter et son attention baisse.
      Source : WebsiteMagazine

 

    1. Le référencement : 2 secondes de moins = +39% de crawl sur une page web en moyenne.
      vitesse-crawl-visites
      Source : Webmarketing & com’

 

NB. Accélérer un site web n’a pas que des bénéfices pour les sites « lents ».
Par exemple, Amazon a toujours eu des temps de chargement très respectables. Pourtant ils ont pu constater qu’une latence d’à peine 100 milisecondes se traduisait par une perte de 1% de leur chiffre d’affaire.

Accélérer un site permet de répondre à plusieurs objectifs marketing. En ce sens, la vitesse d’un site n’est pas seulement un enjeu et une problématique appartenant aux équipes techniques : les équipes marketing ont aussi leur rôle à jouer !

A quel point les performances de vos sites sont importantes pour le SEO ?

Lire l'article