Comment mesurer la webperf ? Synthetic Monitoring vs Real User Monitoring

Il y a deux écoles pour mesurer la webperf : le Synthetic Monitoring et le Real User Monitoring. Souvent opposées, les deux méthodes ont pourtant l’avantage de se compléter.

Dans cet article, nous faisons le point sur ces deux types de monitoring. De quoi s’agit-il ? À quoi servent-ils ? Comment les utiliser de façon efficace ? Quels sont les pièges à éviter ?
Continue reading Comment mesurer la webperf ? Synthetic Monitoring vs Real User Monitoring

Third Parties et webperf : quel impact ?

etude third parties et webperf

Les Third Parties sont de plus en plus nombreux. En 2012, une page web contenait en moyenne 13 Third Parties. Aujourd’hui, d’après notre analyse du top 40 des sites de e-commerce français les plus visités, la moyenne est de 21 Third Parties, soit une augmentation de 62%.

Ces Third Parties représentent une belle valeur ajoutée : elles peuvent générer des revenus (avec de la publicité par exemple), augmenter les taux de conversion (avec des balises de retargeting) ou encore aider à mieux comprendre les utilisateurs (grâce aux tags analytics).

Mais elles ont aussi la réputation de dégrader les performances ! Plusieurs études ont tenté de le démontrer par le passé (celle de Dareboost, celle d'Instart Logic ou encore celle de NCC Group) et c’est aussi un des discours porté par les adblockers (mais nous y reviendrons dans un futur dossier).

Nous avons alors voulu savoir dans quelle mesure les widgets et leur implémentation dégradaient la performance du classement webperf publié chaque mois sur le JDN.

Lire plus

L’optimisation intelligente des images web

Entre qualité d’image et vitesse du site web, il est souvent difficile de trouver le bon compromis.
On aimerait que chaque image soit adaptée à chaque utilisateur : qu’elle soit cadrée à la perfection selon le terminal, que les paramètres d’encodage soient épurés de toutes informations inutiles et bien sûr que la qualité soit optimale. Mais tout ça peut vite devenir un casse-tête chinois à mettre en place.

C’est pourquoi notre équipe technique a scruté toutes les bonnes pratiques et meilleures libraires en la matière pour que Fasterize implémente les meilleurs algorithmes de compression d’images.
Ici, nous allons vous dresser un état des lieux des différentes méthodes que l’on applique. Continue reading L’optimisation intelligente des images web

Webperf : pourquoi le Budget Performance est indispensable ?

Les budgets performances existent depuis bien des années (depuis 2013 plus précisément) et ils ont à maintes reprises fait leurs preuves. Plus d’un CTO a atteint et maintenu ses objectifs de performance grâce à ce budget.
Non nous ne parlerons pas ici de la somme que vous devrez dépenser pour atteindre vous aussi des bonnes performances cette année. Nous allons décortiquer cette notion de Budget Performance qui gagne à être connue et qui mériterait d’être bien plus utilisée par tous les faiseurs du web.

Lire plus

[Étude de cas technique] La webperformance d’un site en Chine

Webperf en Chine

Malgré la perte de vitesse de la Chine, l'e-commerce mondial reste pourtant dominé par la Chine (405 milliards d’euros). Le marché chinois est donc toujours aussi attractif pour un bon nombre d’e-commerçants.
Jack Ma, le fondateur d’Alibaba, dit à ce propos que « dans les autres pays, l’e-commerce est un moyen de faire du shopping alors qu’en Chine c’est un vrai mode de vie ».

Mais si le marché est porteur, il reste complexe de s’y implanter pour un tas de raisons.
La performance en est une et peut vite devenir un grand chantier de développement pour l’IT. À moins qu’on ne sache comment s’y prendre.

Lire plus

HTTP/2 : Vers une webperf/2 ?

http22016 sera une année charnière de l’évolution du web : HTTP 1.1 (en place depuis 1999) laisse la place à son grand frère HTTP/2 et le mobile poursuit sa conquête du monde sans que nous réussissions vraiment à l’apprivoiser.

Les exigences des internautes et mobinautes, quant à elles, deviennent de plus en plus pointues. Notamment en terme de vitesse : 81 % des internautes français réfléchiraient à deux fois avant d’acheter sur un site lent et 85 % ne recommanderaient pas un site lent.

Face à ces transformations et ces exigences grandissantes, il est légitime de se demander si l’on doit penser un site web comme nous le faisions jusqu’à présent !

Quelles bonnes pratiques sont encore bonnes à prendre ? Lesquelles sont bonnes à jeter ?

Lire l’article sur 24joursdeweb