Black Friday Cyber MondayLe rush de fin d’année a démarré le week-end dernier avec deux événements phares du e-commerce : le Black Friday et le Cyber Monday.
Quelle performance ont connu les sites marchands français ? Ont-ils optimisé leur site web pour assurer une vitesse de chargement agréable à leurs utilisateurs ?

État des lieux du week-end dernier :

Voici le Speed Index obtenu par les leaders du e-commerce français lors du Black Friday et du Cyber Monday.
Classement etat des lieux
Si nous comparons les données de ce week-end à celles du mois dernier, nous voyons que :
Comparatif mois dernier
Bien que la totalité de ces métriques soit en augmentation entre le mois dernier et les événements de ce week-end (en moyenne + 15% sur le poids des pages et 9% sur le nombre de requêtes) le Speed Index, lui, n’a augmenté “que” de 3%.
Il semblerait donc que malgré leur besoin d’habiller leur site pour l’occasion, les e-commerçants aient réussi à endiguer l’augmentation du Speed Index.
L’expérience utilisateur a donc pu être préservée même si le temps de chargement global des sites web a augmenté en moyenne de 13%.

Le classement webperf

Le classement qui suit prend en compte la moyenne des Speed Index pour chaque acteur sur le Black Friday et le Cyber Monday.
Classement Black Friday - Cyber Monday

Les succès

7 leaders du e-commerce voient leur Speed Index s’améliorer. Parmi eux : Auchan, Castorama et Cdiscount qui gagnent chacun 4 places dans le classement !

La FNAC quant à elle semble avoir effectué un travail important sur son site Internet puisque son Speed Index baisse de 31% entre le mois dernier et le dernier week-end de novembre. Malheureusement, cela ne suffit pas à la marque française pour rattraper le reste du classement.

Les chutes

7 e-marchands gagnent des places dans le classement et 7 autres en perdent.
Les chutes les plus importantes reviennent à La Redoute et à Zalando qui perdent chacun 4 places.

Pourquoi Zalando et La Redoute ont-ils tant chuté ?

  1. Zalando :
    Si entre le mois dernier et ce week-end, le poids des pages du site ont augmenté de 9% et le nombre de requêtes de 10%, nous n’avons pas trouvé d’éléments clés permettant d’expliquer ces hausses.
    En revanche, les 4 places perdues par la marque peuvent en partie s’expliquer par le fait que les sites précédemment au coude à coude avec Zalendo, ont vu leur performance s’améliorer significativement.
  2. La Redoute :
    Les chiffres de La redoute sont sans appel : +38% sur le poids des pages !
    Le poids moyen des pages du leader de VPC passe de 851 150 octets à 1 173 151 octets !
    Difficile donc de rester en tête du classement en prenant autant d’embonpoint.

Ce dernier exemple montre clairement que les marques habituées à côtoyer la tête de notre classement webperf peuvent, elles aussi, voir leur site ralenti par l’upload d’images trop lourdes et ainsi entacher l’expérience utilisateur. D’où la nécessité de penser à automatiser les bonnes pratiques de webperf.

A lire aussi :

VOUS AIMEREZ PEUT-ÊTRE AUSSI...

IKKS fait décoller son taux de transformation mobi... Le mobile est au cœur des usages, la tendance est au zapping et le temps d’attention devient de plus en plus court. Comment faire face à ces défis ...
Fasterize à Monaco pour l’édition 2019 du salon E-... Du 19 au 21 mars, retrouvez-nous à Monaco pour l’édition 2019 du salon E-commerce One to One. Nous serons présents sur le stand F2 L 024, et nous y...
Meet-up Docker : rendez-vous le 5 mars 19h à Tours... Au-delà des fantasmes et des buzz words, comment fonctionnent les conteneurs ? Fort de 10 années d’expérience sur des postes de DevOp, CIO, SRE… Mi...
4 pièges à éviter pour optimiser efficacement votr... Par manque de temps ou de ressources, la webperf ou l'amélioration des temps de chargement des pages web sont parfois reléguées au second plan. Dom...