AMP est censé apporter d'énormes gains de rapidité et de "webperf " aux pages web. Avec Fasterize, le JDN a voulu les mesurer et les analyser pour vérifier la pertinence du format.

Le format AMP pour Accelerated Mobile Pages promet des pages beaucoup plus rapides sur mobile. Le site officiel qui a présenté le projet début octobre 2015 promettait des gains de Speed Index allant de 15 à 85% entre une page normale et une page AMP. Le JDN a voulu savoir si de telles performances étaient réellement observables aujourd'hui, et, plus généralement, si le format AMP tenait toutes ses promesses.

Lire l'article sur le JDN

VOUS AIMEREZ PEUT-ÊTRE AUSSI...

Classement webperf : le top 20 des sites média La vitesse de chargement est un véritable challenge pour les sites média, chargés en publicité et en Third Parties. Les DSI des sites média ...
Youtube plus lent sur Firefox que sur Chrome ? Sy... Depuis quelques jours les articles fleurissent autour du tweet de Chris Peterson, technical program manager de Mozilla, annonçant que le cha...
La Swag machine : la nouvelle fonctionnalité incon... C’est tout chaud, c’est nouveau, c’est la swag* machine : la machine du parler “jeune”. Qui n’a jamais rêvé d’une machine permettant d’autom...
7 outils incontournables pour analyser la performa... Avez-vous déjà essayé d’analyser la performance de votre site web ? On peut vite se perdre dans les méandres des données et d’une multitude ...