Matthieu Gillot est Directeur informatique chez Little Fashion Gallery. Il a fait appel aux services de Fasterize il y a quelques mois et témoigne de son expérience aujourd’hui.

Peux tu décrire le contexte dans lequel tu as choisi Fasterize ?

Nous avions besoin de réduire le chargement moyen des pages de notre site qui restait trop élevé.
Par ailleurs l’arrivée imminente des soldes d’été 2012 nous pressait de trouver une solution pour améliorer la tenue à la charge de notre plateforme.

Pourquoi avoir choisi Fasterize ?

C’est une solution qui nous avait été recommandée, et elle répondait en plusieurs point à notre problématique :

L’optimisation des pages HTML et leur mise en cache
La répartition de nos contenu statique sur plusieurs CDN
Le rôle de proxy inversé pour épauler notre plateforme sur les pics de charge.

Comment s’est passée la mise en oeuvre de Fasterize ?

Très simplement, nous avons fait quelques changement de DNS pour utiliser les serveur de Fasterize en frontal.
Nous avons aussi apporté quelques modifications sur notre site pour faciliter la mise en cache du HTML (pas d’information dépendante de la session dans les pages, headers Vary et Set-Cookie …)

Au final, as-tu atteint ton objectif ?

Oui complètement, nous avons pu tenir une charge plus élevée que lors des précédent soldes et profiter de l’investissement en trafic payant que nous avons fait à cette occasion.
Nous avons gagné 2 secondes sur le chargement moyen des pages de notre site. Ce qui nous mène à à peine plus de 2 secondes par page en moyenne, score plutôt bon pour un site de type e-commerce avec plus de 3 000 fiches produits, 10 000 références.

Et depuis, as-tu constaté d’autres effets ?

C’est difficile à dire car nous avons effectué beaucoup de changement durant la même période, mais le taux de transformation n’a pas bougé malgré une augmentation significative de notre trafic payant et le taux de rebond à légèrement baissé pour se stabiliser ensuite.
Nous avons aussi des retours d’utilisateurs qui disent avoir constaté une accélération du site.


Hello SMX Paris !