m-commerce
Les experts du commerce en ligne l’avaient annoncé : cette année serait celle du m-commerce. Avec une croissance estimée de 89% des dépenses effectuées depuis un terminal mobile sur l’année 2015 (selon une étude de RetailMeNot), le m-commerce est un enjeu de taille pour les e-marchands.

Le M-Commerce en chiffres :

  • 16% des achats en ligne devraient se faire depuis un terminal mobile.
    (source : L’Express)
  • 49% des utilisateurs de smartphones français ont visité une boutique en ligne au cours des trois derniers mois via ce terminal.
    (source : RetailMeNot)
  • 1/3 des équipés mobile installe des applications de sites marchands sur leur appareil (particulièrement celles de leurs enseignes préférées).
    (source : Fevad)
  • 72% des sites e-commerce propose une boutique mobile. 71% d’entre eux y ont enregistré des ventes. Pour 44% d’entre eux ces ventes sur mobile représentent plus de 5% du chiffre d’affaires global.
    (source : Fevad)

Quelles sont les attentes des mobinautes ?

Pour 41% des mobinautes la vitesse de chargement est une qualité prioritaire.
Malheureusement les attentes (grandissantes) des mobinautes restent insatisfaites en matière de vitesse de chargement (comme l’indique l’étude “What Users Want from Mobile de Compuware).

Des mobinautes impatients et insatisfaits
Alors que 71% des mobinautes s’attendent à ce qu’une page web se charge au moins aussi rapidement sur mobile que sur ordinateur (contre 58% en 2009), ils sont 46% à dire que les sites se chargent généralement plus lentement sur mobile que sur ordinateur.

Plus précisément, près de 60% des mobinautes estiment qu’une page web doit se charger en moins de 3 secondes sur un mobile. Ils sont 74% à être prêt à patienter jusqu’à 5 secondes. Au-delà de ce délai, ils préfèrent quitter le site en question.

Des difficultés de connexion
En plus des temps de chargement trop long, 57% des mobinautes ont rencontré des difficultés à se connecter à un site mobile au cours de la dernière année.

L’ensemble de ces limites entâche véritablement l’expérience utilisateur. Cela à tel point que ⅓ des mobinautes quitteraient le site pour se rendre chez le concurrent.
Ils ne laissent par ailleurs que très peu de chance de se rattraper puisque 57% des mobinautes n’acheteraient pas sur un site jugé trop lent et 78% ne le revisiteraient que 1 à 2 fois.

En revanche, plus de 80% des mobinautes se connecteraient plus souvent à un site mobile rapide et fiable.

Google, conscient des attentes des mobinautes
La rapidité d’affichage sur mobile est aussi un élément important pour Google. En effet, le 21 avril dernier, la géant américain a déployé dans son algorithme le « Mobile Friendly » et teste depuis des labels indiquants les sites longs à charger sur mobile. Pour en savoir plus sur ces tests, nous vous invitons à lire cet article ainsi que celui-ci.

Des conséquences économiques

Cette frustration des mobinautes se ressent aussi dans les taux de conversion mobile.
La vitesse d’un site bénéficie directement au taux de conversion et cela, dans des proportions bien plus fortes sur mobile que sur desktop.
infographie

Source : test A/B effectué sur le mois de mai 2014 pour un site dont le temps de chargement a été réduit de 13% et le Speed Index de 50%.

Bien que le M-commerce ait été identifié par les e-commerçants comme le premier levier de croissance en 2015, les solutions apportées par ces derniers ne sont pas toujours à la hauteur des attentes des utilisateurs. Une nette progression sur les temps de chargement est attendue par le public et sera nécessaire de façon à profiter de tout le potentiel de ce nouveau canal de vente.

Analysez et benchmarkez la vitesse de votre site (desktop et mobile)

VOUS AIMEREZ PEUT-ÊTRE AUSSI...

Traffic Limiter : pour activer le système de déles... En période de soldes ou pendant le Black Friday / Cyber Monday, une page de débordement - ou système de délestage - permet de définir un nom...
Les sites qui semblent s’être préparés et ceux qui... Dans le premier volet de notre dossier spécial soldes 2019, nous avons dressé un état des lieux de la vitesse de chargement des sites du sec...
Etat des lieux de la web performance des retailers Le 1er jour des soldes, Fasterize a inévitablement enregistré un trafic record. Cela-dit, alors que certains sites e-commerce ont enregistré...
Paris Fashion Week : webperf et haute couture Les défilés homme et femme haute couture de la Paris Fashion Week se sont déroulés respectivement du 15 au 20 et du 21 au 24 janvier 2019. N...