Je faisais récemment la remarque suivante à un de nos commerciaux : Fasterize c’est bien, mais que répondre à ceux qui vous décrètent qu’ils peuvent tout faire eux-mêmes ?

Il réfléchit 2 minutes et prend alors l’analogie du restaurant. En fait, Fasterize c’est comme un restaurant pour celui qui doit déjeuner ou diner (celui qui a faim quoi !)

Dans un restaurant, le client s’installe, on le conseille, il choisit ses plats, on le sert rapidement et avec professionnalisme, il mange, il n’a plus faim, il paye sa note. Simple, rapide, efficace.

Quand il décide de se faire à manger par  lui même, il faut :

  • choisir les ingrédients (des fois il en manque)
  • acheter les ingrédients
  • préparer la recette (c’est long !)
  • faire cuire (oh … c’est pas assez cuit … ou bien c’est brulé !)
  • mettre le couvert, servir les différents plats,
  • manger
  • débarasser la table et nettoyer

Bien sûr, quand on a le temps en week end, c’est agréable de faire à manger. Quand on est pressé et qu’on doit rendre un rapport à son chef pour 14h …

Je me suis amusé à pousser plus loin l’analogie : Fasterize ce n’est pas de la junk-food. Nous sommes là pour accompagner nos clients, les aider, nous prenons soin de réévaluer nos règles régulièrement, de les changer parfois. En fait ce serait plutôt de la gastronomie qu’on aurait décidé de proposer au plus grand nombre ;-).

Oubliez vos Cauchemars en Cuisine et à table !


Hello SMX Paris !