L’une des pratiques les plus connues de la webperf est la mise en cache des éléments.
Mais cette pratique connaît une limite lorsque l’on souhaite mettre à jour un fichier statique sur le serveur. En effet, le navigateur ne va récupérer la mise à jour des fichiers sur le serveur que très ponctuellement ou dans le cas où votre utilisateur vide manuellement son cache… Il peut donc arriver que le navigateur utilise à la fois des anciens et des nouveaux fichiers. Ce qui peut provoquer un mauvais affichage de la page web : un réel problème lorsque l’on souhaite mettre à jour son site.
L’URL versioning est une bonne pratique de la webperf qui permet de répondre à cette limite de la mise en cache.

1) Qu’est que l’URL versioning ?

L’URL versioning est une pratique qui fait que nous modifions le nom des fichiers statiques. Pour être plus précis, nous ajoutons un numéro de version dans chaque URL d’objet statique afin de pouvoir les stocker plus longtemps dans les caches (navigateur, CDN, proxys).

Par exemple, dans le cas d’un fichier nommé initialement logo.png, nous le renommons logo.png?frz-v2

En modifiant automatiquement le nom du fichier statique, le navigateur ne cherchera plus le fichier logo.png, mais ira récupérer le nouveau fichier logo.png?frz-v2

Le but : permettre aux utilisateurs d’avoir accès à la dernière version de tous les fichiers du site, sans avoir à vider leur cache.

2) Quel impact ?

L’URL versioning présente de nombreux avantages :

  • on garde le système de mise en cache qui est une des pratiques les plus connues de la webperf : le navigateur n’a plus besoin de récupérer l’info sur votre serveur, il l’a déjà mémorisé et peut répondre plus rapidement à la requête de votre utilisateur.
  • on évite ainsi les incohérences dans le chargement du site mis à jour et ainsi de casser son site web.
  • dans le cas d’un multi-CDN, il n’est pas nécessaire de vider le cache de chaque CDN à travers les API de chacun d’eux. On garde en mémoire les deux versions des fichiers statiques (l’original et le nouveau) mais on n’affiche que le nouveau fichier. On gagne donc en facilité d’utilisation et en temps.

Il est important de noter qu’il existe deux manières d’appliquer l’URL versioning :

  • soit on modifie le paramètre de l’url : logo.png devient logo.png ?frz-v2 (solution adoptée par Fasterize)
  • soit on change le nom du fichier : logo.png devient logo1.png

Notez que s’il est arrivé dans le passé que certains outils conseillaient de changer le nom du fichier plutôt que le paramètre de l’URL (sous prétexte que certains serveurs de cache ne prenaient pas en compte les changements de paramètres), c’est un problème qui n’existe plus aujourd’hui. La modification du paramètre de l’URL est aujourd’hui très bien prise en compte sur les différents serveurs et navigateurs.


3) Comment l’activer ?

Votre site est déjà branché à Fasterize ? Alors sachez, que cette fonctionnalité est activée par défaut.
Bien sûr, vous pouvez la désactiver en vous rendant directement dans la page des règles de configuration.

Votre site n’est pas encore branché à Fasterize ? Alors testez notre solution : vous avez un mois d’essai.


Hello SMX Paris !