Il y a maintenant un peu plus d’un an, notre collègue David nous a annoncé qu’il souhaitait devenir famille d’accueil pour un élève chien guide. C’est là que l’aventure a commencé !

Bien sûr, on en a tous discuté autour d’une table. Ce n’était pas un choix simple pour toute l’équipe. En effet, un de nos collègues a une peur panique des chiens. Mais son courage est à souligner car, finalement la réponse ne s’est pas laissée attendre. Un “oui” unanime s’est vite prononcé.

Inaé est arrivé 2 mois plus tard. Agée de 3 mois elle a participé à la vie quotidienne de l’entreprise. D’ailleurs, certains d’entre vous l’ont peut-être déjà croisée ?
inae_fil

Mais voilà, le 5 février dernier Inaé a dû dire “au revoir” à l’équipe pour poursuivre sa formation à l’école.

Stéphane, CEO de Fasterize, revient sur cette expérience :

« A la base, je ne suis pas complètement gaga des animaux… Mais je dois avouer qu’Inaé a mis de la vie dans l’équipe. Elle est toujours de bonne humeur et enthousiaste. Impossible de ne pas lui sourire, même quand la journée a été difficile. Elle nous a donné du peps !
On s’est finalement tous attachés à elle. Quand bien même je suis peiné de la voir partir, je suis fier d’avoir contribué à sa formation et de voir quel super chien guide elle est en train de devenir ! »

David témoigne de son expérience de maître chien guide :

Pourquoi avoir choisi d’entreprendre cette démarche ?
Ma femme et moi avons toujours aimé les chiens et en adopter un était quelque chose de difficile comme nous travaillons tous les deux et qu’il n’était pas question de le laisser seul toute la journée à la maison (ce n’est pas une vie !!!).
Étant déjà impliqués dans le bénévolat, nous avons rencontré des personnes accueillant un élève chien guide qui nous ont fait découvrir la démarche et nous avons été rapidement séduits.
En devenant famille d’accueil pour un élève chien guide, nous rendions service à une personne déficiente visuelle et nous profitions de la compagnie de ce chien.

Une anecdote sur Inaé en entreprise ?
Le premier jour a été sport ! 🙂
Le lendemain où Inaé nous a été remise (même pas encore âgée de 3 mois), j’avais un RDV client prévu que je ne pouvais décommander. J’ai alors laissé Inaé 2 heures avec Anthony et Rudy qui ont sérieusement dû avoir peur de ce à quoi nos journées allaient ressembler. En effet, elle courrait autour des bureaux et elle a eu quelques petites fuites 🙂
Heureusement, au fil du temps, après avoir découvert les lieux et les personnes qui l’entouraient, elle s’est assagie pour devenir une élève obéissante.

Que retires-tu de cette expérience ?
Il faut bien avoir conscience que cela demande de l’investissement et du temps, surtout le premier mois lorsque le chiot n’est pas encore propre (il faut emmener le chiot au caniveau même à 3h du mat’ en Hiver 😉 ).
L’autre difficulté est la séparation après plus d’un an passé ensemble 24/7. En effet, nous devons l’emmener partout où nous allons : dans les transports, au boulot, au restaurant, …
Autrement, c’est une expérience très positive :
Ce sont des chiens très sociables et la complicité qui se créé avec eux est extraordinaire. Inaé aura apporté de la vie dans nos bureaux et les moments de pause à jouer avec elle me permettait de faire de vraies coupures en pensant à autre chose.
Les éducateurs de l’école chiens guides sont toujours présents pour nous accompagner et on sent qu’ils aiment les animaux, qui évoluent dans un environnement sain (Inaé est toujours pleine d’enthousiasme quand elle retourne a l’école).
Un autre aspect positif de cette expérience a été de voir progresser le chiot dans son apprentissage et la fierté d’avoir participé à faciliter la vie d’un déficient visuel.

Parle-nous de sa nouvelle vie…
Afin que la séparation ne soit pas trop brutale (autant pour Inaé que pour nous 🙂 ), elle commence son éducation en passant la semaine à l’école et les 3 premiers week-end à la maison. Passé ces 3 semaines, elle continuera son éducation sans nous revoir.
À la fin de son éducation, si elle passe les tests avec succès, elle sera alors remise à un déficient visuel.
Enfin, après quelques années de labeur auprès de son nouveau maître, elle partira dans une famille de retraite pour un repos bien mérité.

Ça vous a donné envie de tenter l’expérience ?

En savoir plus sur l’école des chiens guides >>
En savoir plus sur l’accueil d’un chien guide >>

Screen Shot 2015-02-17 at 16.42.17


Hello SMX Paris !