La création d’une boutique en ligne passe par la sélection d’un CMS pour la gestion et l’organisation des contenus du futur site de vente en ligne. Si WordPress, WooCommerce, Prestashop et Joomla comptent parmi les concurrents de Magento, ce CMS possède bien des avantages que n’ont pas ses concurrents : sa flexibilité, sa puissance et son adaptabilité aux besoins de vos clients. Lors du choix de votre futur CMS, dans le cadre du développement de votre projet en ligne, il est important de connaître Magento et de répondre à la question suivante : qu’est-ce que le CMS Magento ? Nous allons donc nous intéresser à son histoire et à ses différentes versions. Nous allons découvrir les modules et les extensions de Magento, et aborder les solutions apportées par ce logiciel open source, reconnu à travers le monde comme l’un des supports préférés des entreprises du digital et du e-commerce.

L'histoire et les versions de Magento-1

L’histoire et le développement de Magento

Avant de nous intéresser à l’histoire de Magento, définissons ce qu’est un CMS, ou Content Management System (système de gestion de contenu). Ce système de gestion de contenu permet la conception, l’édition et la modification du contenu de votre site web. Doté de fonctionnalités dynamiques, le CMS offre la mise à jour quasi instantanée de chaque page du site web ou d’une boutique en ligne.

Le CMS s’appuie sur la forme du site et de son contenu. La forme (ou base) est définie par l’architecture et le thème qui lui donnent son apparence à l’écran :

  • thème : design du site, couleur, graphisme ;
  • navigation intra boutique : catégories, rubriques, page produit ;
  • fonctionnalités de base de Magento : organisation interne et plugins installés par défaut.

Le contenu vient ensuite s’intégrer dans l’architecture et le thème du site par l’installation de plugins additionnels dédiés aux besoins de l’entreprise (modules de paiement, fiche produit particulière, vente de services et biens dématérialisés). Ce principe de fonctionnement s’applique, non seulement à Magento, mais également à WordPress, WooCommerce, Joomla ou Prestashop.

Magento a été développé en open source, soit la mise à disposition gratuite du code source d’un logiciel, par l’éditeur américain Varien en 2008. Il a pris son nom définitif de Magento en 2010. Son cœur de logiciel s’appuie sur deux langages informatiques : PHP et Zend Framework, adaptés pour le support des boutiques de vente en ligne. La première version a tout de suite été reconnue comme meilleur projet open source dès 2008 (source), du fait de la possibilité de développement libre laissée à chacun.

Magento met en service, à partir de 2009, une première version payante appelée Enterprise Edition. Elle ajoute de multiples fonctionnalités à la version open source. Cette première version est suivie d’une deuxième qui élargit les fonctionnalités de la plateforme relatives à :

  • l’expérience shopping ;
  • la fidélisation ;
  • le déploiement d’évolutions ;
  • la performance et la scalabilité…

Avant de devenir propriété d’Adobe, détenteur de Photoshop, Illustrator ou In Design, en 2018, Magento a été une première fois racheté par Ebay, puis a été cédé à Permira, une société d’investissement européenne. Adobe a investi 1,68 milliard de dollars dans le rachat de Magento et a depuis investi dans le développement de la plateforme. On peut donc dire que Magento est une solution web promise à un bel avenir par le développement spectaculaire et sans cesse en croissance du commerce en ligne.

Version initiale de Magento : l’open source

La version de Magento en open source est la première version éditée dès 2008. Cette version gratuite est toujours accessible. Elle peut donc être téléchargée et modifiée à volonté par un développeur pour être hébergée sur un serveur propre au développeur ou à l’entreprise pour laquelle il intervient. Les améliorations de cette version open source se font par l’installation de plug-ins adaptés aux exigences de l’entreprise.

Installer la version open source de Magento est donc réservée aux professionnels de l’informatique (développeurs). Ces derniers sont les seuls à pouvoir modifier le code après avoir été certifiés par Magento lui-même.

Première version de Magento : Enterprise Edition

Cette nouvelle version a vu le jour avant le rachat de Magento par Ebay. Magento a rapidement compris que sa version open source était faite pour les professionnels du développement web, ce qui ralentirait, à terme, son développement et l’expansion de la plateforme à travers le monde. Il était, en effet, impossible pour une petite entreprise ayant l’ambition de se développer sur le web, d’effectuer une migration de son ancien site, sans faire appel à un développeur.

La première version payante EE (pour Enterprise Edition) a donc vu le jour en 2009. Cette version est toujours d’actualité, bien qu’elle ait connu des améliorations notoires depuis son lancement. Magento Enterprise Edition est une solution payante de la plateforme. Elle a permis à de nombreux clients de développer leurs ventes en ligne par la mise en place :

  • d’une gestion des clients plus efficace ;
  • de fonctionnalités dédiées à la fidélisation des visiteurs du site ;
  • de l’amélioration des fonctions marketing propres à Magento.

Le mode de paiement pour accéder à Magento Enterprise Edition se fait sous la forme d’un abonnement annuel, au prix variable selon la valeur de la marchandise mise en vente et du panier moyen.

Elle est aujourd’hui commercialisée sous le nom de Magento Commerce et comprend, outre les premières fonctionnalités des versions précédentes :

  • une option B2B ;
  • une segmentation possible des clients ;
  • des options de paiement élargies ;
  • une panoplie d’outils marketing avancés;
  • une fonctionnalité de recherche avec Elastic Search .

Comme la version open source, le logiciel et ses modules doivent être hébergés sur le serveur de l’entreprise, dans un cloud qui propose un service d’hébergement, ou par l’intermédiaire d’un fournisseur SaaS (Software-as-a-Service). Là encore, la gestion de cet hébergement nécessite d’avoir un support technique qui permet de gérer et de configurer cette version professionnelle de Magento.

L'histoire et les versions de Magento-2

Deuxième version : Magento Commerce Cloud

Commerce Cloud est nouvelle option offerte aux entreprises qui ne possèdent pas de serveurs propres. L’ensemble des données et la structure du logiciel sont ainsi hébergés dans un cloud privé fourni par Magento. Les fonctions sont exactement les mêmes que celles de la version à hébergement personnel. La différence réside donc dans le mode d’hébergement de l’e-commerce. Le prix de l’abonnement annuel de Commerce Cloud est plus élevé que la première version, mais propose de nombreux avantages.

Il s’agit donc d’une véritable solution clé en main évolutive qui comporte de nouvelles fonctionnalités, par l’ajout de tableaux de bord de suivi de la stratégie e-commerce. Cette solution Magento Commerce Cloud intègre également des outils Adobe : Analytics Cloud, Advertising Cloud et Marketing Cloud et affiche ainsi un résultat optimisé en matière de performances. Nul besoin de s’occuper des serveurs, des réseaux et de la sécurité, tout est assuré par Magento. Cette solution est très intéressante pour les entreprises ne désirant pas déployer une infrastructure informatique, ni gérer l’intégralité des aspects techniques d’un serveur d’entreprise.

Choisir entre les 3 versions de Magento

Le choix entre les 3 versions de Magento se fait suivant les besoins de l’entreprise. En cas de budget plus serré, la version open source permet de déployer un e-commerce de base en faisant appel à un développeur en interne, ou externe à l’entreprise. Seul le prix éventuel des fonctionnalités supplémentaires de Magento est à ajouter.

Si l’entreprise possède de nombreux produits et qu’elle désire faire évoluer son offre par une solution prête à l’emploi, la version Commerce est à envisager. Multi-utilisateurs, elle permet de vendre en ligne et de recevoir de nombreuses commandes quotidiennes, y compris à l’international. Il suffit de faire le choix entre la version Commerce classique et le produit Magento Commerce Cloud si l’entreprise ne désire pas assurer la gestion de l’hébergement, de la configuration, de la sécurité et de l’installation de nouvelles versions, qui sont parfois sujets à des problèmes de migration de données ou d’accès client momentanément impossible.

Installer Magento est donc la garantie de vivre une expérience de vente en ligne optimale, au service du client, mais également au service de l’entreprise.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Hello SMX Paris !