Nous venons de lancer notre extension sur Chrome. Celle-ci permettra de tester si un dysfonctionnement apparu sur une page provient de Fasterize ou non.
Pour la télécharger, rendez-vous ici >>


Cette nouvelle extension permet d’obtenir plusieurs informations :
extension chrome fasterize
  • Le Statut de l’optimisation
La couleur de l’icône donne une indication sur l’état d’optimisation de la page :
La page est servie du cache de Fasterize ou du navigateur.
La page est optimisée.
La page est en cours d’optimisation.
La page n’est pas optimisable.
L’optimisation a échoué.
Le site n’est pas branché à Fasterize.
  • Le protocole utilisé pour servir la page : HTTP/1.1, SPDY/3.1 ou HTTP/2.0

  • Le bouton de bascule : il permet de basculer de la version optimisée à la version non optimisée et ainsi de vérifier si une page est cassée par Fasterize.

  • La section Debug : elle est particulièrement pratique pour l’équipe Fasterize (lors de la configuration des sites clients par exemple). Elle donne des renseignements clés lors de l’ouverture d’un ticket au support.

  • Le champ X-fstrz : il donne des précisions sur le statut de l’optimisation par Fasterize. La signification exacte de chaque lettre est indiquée lors du survol. La liste complète est disponible ici (voir la partie Header).

  • Le champ X-unique-id : celui-ci est un numéro de référence. Il permet à l’équipe support de retrouver facilement les logs associés à l’optimisation et ainsi reproduire les bugs plus rapidement.

  • Le cookie Fstrz : particulièrement utile lors d’un test A/B, il permet de savoir si la session est optimisée ou non (true : optimisée, false : non optimisée).

  • Le cookie fstrz_vary : Chez Fasterize, nous appliquons une segmentation des pages cachées. Ainsi, chaque page mise en cache dispose de différentes versions cachées : selon les navigateurs, les terminaux ou encore selon un cookie spécifique (nous utilisons la valeur d'un cookie dans notre clé de cache).
    Grâce à ce champ “cookie fstrz_vary”, on sait si la page est cachée selon un segment particulier.

  • Le bouton “enable trace” permet de tracer plus d’information de debug dans les logs.


Maintenant, à vous de jouer avec cette extension ! Et si vous avez des remarques, suggestions ou incompréhensions, on compte sur vous pour les partager en commentaires ci-dessous.
Vos retours nous aideront à améliorer nos outils et nos fonctionnalités.
Au plaisir d’échanger avec vous 🙂



VOUS AIMEREZ PEUT-ÊTRE AUSSI...

4 optimisations clés pour accélérer votre site HTT... article img { margin:15px !important; } .grey-box { background: #dfe1e1; padding: 20px; margin-bottom: 20px; } Le TLS (Transport Layer Sec...
Smart Cache : nouvelle génération de cache ! .grey-box { background: #dfe1e1; padding: 20px; margin-bottom: 20px; } La mise en cache est probablement la technique la plus efficace p...