Réussir à vendre sur le web est un véritable enjeu pour les entreprises : face à la concurrence et aux nouveaux comportements des consommateurs, chaque commerçant en ligne doit pouvoir s’adapter et fournir la meilleure expérience web possible à sa clientèle. Pour cela, il est donc nécessaire de s’intéresser à la webperf, c’est-à-dire à la performance web de son site en termes de vitesse de chargement.

Pour les e-commerces recherchant à booster leur activité grâce à l’accélération de site Magento, il est alors question de réaliser un audit pour mesurer les temps de chargement, pour analyser les comportements des visiteurs ou bien encore pour optimiser la boutique en ligne en suivant les recommandations SEO.

Tout savoir sur l’accélération d’un site Magento implique ainsi de comprendre l’importance de l’analyse des performances web d’un e-commerce, mais aussi de savoir comment et grâce à quoi cette analyse peut-être réalisée.

C’est ce que nous vous proposons de découvrir sans plus attendre.

Comment mesurer la performance de son site Magento-1

L’importance de mesurer la performance web de son e-commerce

Avant de savoir comment mesurer la performance web de son e-commerce, il est important de comprendre pourquoi cette analyse est importante. Réaliser un audit de sa boutique en ligne permet en effet de clarifier les objectifs de l’entreprise dans le but d’améliorer ses prestations en ligne et de mettre en lumière les besoins techniques pour répondre aux attentes réelles des utilisateurs.

Ces différents besoins peuvent être :

  • l’optimisation SEO (référencement naturel) ;
  • l’augmentation du trafic ;
  • l’amélioration du taux de conversion (visiteur – client) ;
  • l’optimisation du site pour maximiser les ventes.

Analyser la webperf d’un e-commerce permet notamment de mieux comprendre les leviers qui permettront de proposer une expérience utilisateur de qualité pour tous les visiteurs, quels que soient leur appareil, leurs conditions de navigation, leur navigateur… De la qualité de cette expérience en ligne découle leu engagement, et la possibilité qu’ils convertissent.

75 % des internautes affirment qu’il est indispensable pour eux de pouvoir accéder à l’objet de leur recherche rapidement et facilement. Ainsi, la vitesse de chargement des pages d’un site ou encore l’adaptabilité du e-commerce à tous formats (ordinateur, téléphone mobile, tablette, etc.) est primordiale. Un site mettant plus de 3 secondes à s’afficher fait inévitablement fuir la majorité des internautes (étude Google).

Ainsi, lors de l’audit des performances d’un e-commerce, plusieurs éléments liés à l’expérience client seront analysés, et ils peuvent découler de la vitesse de chargement :

  • le taux de rebond ;
  • le temps de consultation des pages web ;
  • le taux d’ajout au panier ;
  • le taux d’abandon du panier ;
  • le taux de conversion…

C’est tout le parcours utilisateur qui sera analysé pour permettre à un e-commerce de mesurer ses performances et ainsi de détecter les domaines nécessitant des améliorations. Par exemple, si la vitesse de chargement est mauvaise, les clients qui étaient sur le point de valider leur panier risquent de l’abandonner s’ils sont frustrés d’attendre trop longtemps de pouvoir passer au check-out (les difficultés de navigation représentent près de 20 % des causes d’abandon de panier). Pour éviter ces abandons de panier, ou plus généralement de provoquer de la frustration chez les utilisateur, la webperf d’un site e-commerce doit être optimisée. L’automatisation de ces optimisations permet par ailleurs gagner du temps, de décupler leur impact, et aussi de les maintenir dans la durée sans avoir besoin de les reprendre à chaque évolution du site (c’est l’avantage du moteur de Fasterize).

3 facteurs importants à prendre en compte pour mesurer la performance web d’un e-commerce Magento

Pour mesurer la performance de son e-commerce Magento, les commerçants en ligne disposent de différentes possibilités :

  • réaliser eux-mêmes leur audit grâce à des outils intégrés à Magento ou d’autres outils disponibles sur internet ;
  • solliciter en interne des ressources chargées de réaliser cette mission ;
  • faire appel aux services d’experts spécialisés dans l’audit de performance, l’optimisation et l’accélération des e-commerces.

Il est également possible d’effectuer une mesure globale de la performance ou de se concentrer sur un domaine précis, pour une analyse spécifique des performances de la boutique en ligne. Voici 3 facteurs qui peuvent être analysés.

Les informations liées au parcours utilisateur

Comme nous l’avons évoqué un peu plus haut, le parcours utilisateur est un très bon moyen d’analyser la santé d’un e-commerce. L’audit se concentrant sur ce facteur permet en effet de mettre en exergue les bonnes et les mauvaises performances d’un site marchand.

L’outil le plus utilisé pour analyser le parcours utilisateur est Google Analytics. Il permet en effet de mesurer la performance de tous types de sites internet, dont les e-commerces Magento. Google Analytics prend en compte les fonctionnalités des boutiques en ligne sous le CMS Magento en proposant :

  • de procéder à une analyse par type d’appareil (ordinateur, smartphone, tablette, etc.) ;
  • de segmenter les profils des visiteurs ;
  • de modéliser les flux de trafic.

Vous pouvez aussi analyser les performances des pages de votre e-commerce au moyen d’une heatmap (carte de chaleur). Cette dernière permet de représenter de manière visuelle le parcours de navigation des internautes à l’intérieur d’une même page. Les zones les moins parcourues peuvent être optimisées en mettant le contenu à jour, en proposant une nouvelle interface, en améliorant le design…

La vitesse d’affichage de la boutique en ligne

Le temps de chargement des pages d’un site web est également un facteur primordial à analyser pour mesurer les performances d’un e-commerce. Le temps maximum d’attente pour le chargement d’une page ne doit pas en effet excéder les 3 secondes : non seulement la majorité des visiteurs seront déjà partis, mais il faut savoir que Google indexera plus facilement des sites qu’il peut parcourir rapidement.

Ainsi, être attentif à la vitesse de chargement des pages de sa boutique en ligne est primordial pour continuer d’être visible sur le web et de favoriser son référencement naturel SEO. Cette vitesse de chargement doit être la plus rapide possible, que ce soit depuis un ordinateur ou un appareil mobile. En effet, de plus en plus de consommateurs naviguent et achètent directement depuis leur smartphone, et l’expérience de navigation doit donc être parfaitement fluide.

Il est notamment possible de réaliser des tests de vitesse pour mesurer la vitesse de chargement des pages de son e-commerce. Ces tests permettent prendre connaissances de métriques webperf telles que le Speed Index (vitesse d’affichage des éléments dans le viewport), Time To First Byte (TTFB, temps de réponse serveur), Start Render (indicateur qui marque la fin de la page blanche), Time To Interactive (TTI, temps qu’il faut à une page pour devenir durablement interactive)… et bien entendu, les Core Web Vitals, ces métriques qui réconcilient UX et SEO.

Pour analyser la performance d’un site Magento en se concentrant sur la vitesse de chargement, il est possible d’utiliser des outils tels que PageSpeed Insights, GTmetrix, Dareboost ou bien encore WebPageTest…

Le référencement naturel SEO d’un e-commerce Magento

Même si un e-commerce fournit une expérience utilisateur agréable et que ses pages web s’affichent rapidement, un dernier facteur est essentiel pour qu’un site puisse être performant : sa visibilité.

Les ventes d’une boutique en ligne ne pourront décoller si le site ne profite pas d’une bonne visibilité. En fonction des secteurs, la concurrence peut être rude sur le web. Les commerçants doivent pouvoir se démarquer. Pour qu’un e-commerce soit visible sur internet, il doit alors penser SEO friendly. En d’autres termes, un e-commerce doit respecter les règles du référencement naturel.

Un bon référencement SEO nécessite principalement :

  • une bonne indexation des pages web, favorisée par la présence de balise Title, meta description, H1, H2, etc. ;
  • une bonne qualité des contenus textuels (mots-clés, balises alt…) ;
  • une bonne qualité du netlinking (liens externes de qualité pointant vers le site marchand).

Procéder à un audit de référencement SEO permet alors d’améliorer l’optimisation de l’e-commerce afin de rester bien positionne dans les résultats des moteurs de recherche. Pour analyser l’aspect SEO d’un site web, des outils tels que Semrush ou encore Lighthouse seront très utiles.

Pour approfondir le sujet, n’hésitez pas à consulter notre page détaillée : quels sont les KPI reflétant la performance d’un e-commerce Magento ?

Comment mesurer la performance de son site Magento-2

Quels outils utiliser pour mesurer la web performance d’un e-commerce Magento ?

Si vous souhaitez réaliser l’étude de vos performances directement par vous-même, quelques outils (pour certains gratuits et pour d’autres payants) existent. Ces outils permettent notamment de mesurer les Core Web Vitals c’est-à-dire les Signaux Web Essentiels selon Google, que sont la vitesse d’affichage de l’élément principale sur une page, la stabilité visuelle ou encore l’interactivité.

Evaluer sa webperf grâce à PageSpeed Insights

PageSpeed Insights est un outil développé par Google. Il permet de mesurer la vitesse d’affichage d’une page web, mais il offre également la possibilité de détecter les éléments qui ralentissent le chargement. Ainsi PageSpeed Insights fournit des recommandations pour améliorer la vitesse de chargement des pages web.

PageSpeed Insights propose un score : il doit être au minimum de 90 pour être considéré comme performant par Google (entre 50 et 90 le site nécessite des corrections, et en dessous de 50 est les performances sont considérées comme faibles).

Mesurer ses performances web grâce à Lighthouse

Lighthouse est un outil gratuit également développé par Google. Tout comme PageSpeed Insights, il permet d’analyser les performances d’un site en se basant différents scores (vitesse de chargement, SEO, Accessibilité, etc.). Lighthouse indique les points défaillants et propose des solutions d’amélioration.

Le point fort de Lighthouse : il peut être directement intégré en tant que module pour effectuer une analyse automatique. Les données sont également accessibles depuis Chrome DevTools.

Identifier les ralentissements grâce à GTMetrix

Toujours concernant le temps de chargement si important pour la webperf d’un e-commerce, il est possible d’utiliser GTMetrix, outil simple d’utilisation.

Cet outil permettra d’identifier les éléments à optimiser sur le site web pour favoriser un affichage rapide. Les points d’amélioration sont classés selon l’importance de leur impact sur les performances des pages.

L’outil fournit également des recommandations pour :

  • réduire le poids des images ;
  • réduire le nombre de requêtes par page ;
  • optimiser les fichiers HTML, CSS et JavaScript.

Envie d’aller plus loin et de découvrir d’autres outils qui vous permettront de mesurer la performance de votre e-commerce ? Découvrez 6 outils incontournables pour mesurer la webperf d’un site Magento.

Nous vous recommandons également ces autres pages :

Hello SMX Paris !