Si vous consultez cette page, c’est que vous êtes déjà sensibilisé à la nécessité de maintenir, voire d’optimiser, la performance web de votre e-commerce Magento, et que vous êtes dorénavant passé à l’étape suivante, et que vous cherchez à savoir comment mesurer la performance d’un site Magento.

Auditer la performance d’un site internet est une démarche essentielle, et il existe un certain nombre d’outils d’audit d’un e-commerce. Mais en réalité, mesurer la performance de son Magento n’est pas si simple tant les solutions et les indicateurs sont nombreux et variés. Comment choisir ?

Nous allons vous expliquer les différentes étapes à suivez en amont de l’audit, car il ne suffit pas de se lancer tête baissée dans les tests de mesure sans savoir ce que vous voulez mesurer, et à quelle fin. L’analyse de la performance web doit avant tout être pensée dans le cadre d’une stratégie globale.

Comment analyser la performance d'un site Magento ?-1

Définir l’objectif final du projet d’optimisation de son site Magento

Face à la prolifération du nombre de boutiques en ligne, une bonne visibilité d’un e-commerce sur internet est capitale pour développer son activité. Cette visibilité passe notamment par la performance du site, car les moteurs de recherche, et surtout Google, leader parmi les moteurs de recherche, emploie un certain nombre de critères pour le classement des sites sur la page des résultats, dont :

  • la vitesse de chargement des pages,
  • l’expérience utilisateur,
  • l’adaptabilité du site au mobile,
  • la pertinence et l’autorité du e-commerce.

Quand on sait qu’environ 80 % des internautes ne dépassent pas la première page du SERP, tout l’enjeu en matière du référencement naturel SEO est de figurer dans les tout premiers sites suggérés par Google.

Il existe plusieurs bonnes raisons de chercher à optimiser son e-commerce Magento, et définir l’objectif principal de la stratégie est la première étape de l’optimisation des performances du site. Il s’agit du fil rouge qu’il conviendra de garder durant tout son projet, car croyez-nous, les indicateurs de performance web sont tellement nombreux qu’il serait facile de se laisser piéger à vouloir tout corriger. Prioriser en fonction de vos besoins métier !

Les principales raisons qui poussent un utilisateur du CMS Magento à analyser sa performance web sont :

  • l’augmentation des ventes sur la boutique en ligne ;
  • l’augmentation de son taux de conversion ;
  • la fidélisation de ses clients ;
  • l’accroissement de son trafic organique et qualifié ;
  • l’optimisation de son référencement naturel SEO, et donc de sa visibilité sur internet ;
  • la compréhension du comportement des utilisateurs (pourquoi ils ne reviennent pas sur le site, les raisons d’abandon du panier, etc.) ;
  • la volonté de se démarquer de la concurrence, ou tout du moins de s’y aligner ;
  • le besoin d’augmenter le potentiel du e-commerce pour coller à l’évolution des ventes (comme l’ajout de nouvelles fonctionnalités) ;
  • le recueil de données en vue de la cession du e-commerce ;
  • la collecte d’information dans le cas d’un litige avec un prestataire (hébergement par exemple).

C’est seulement lorsque vous aurez clairement défini votre objectif que vous pourrez passer à la deuxième étape : choisir les indicateurs de performance correspondant à votre objectif.

Définir les indicateurs de performance web nécessaires à l’analyse

Même si un certain nombre d’indicateurs se recoupent, notamment ceux en lien avec la vitesse de chargement d’un site (Speed Index, temps de réponse serveur, FID, LCP, CLS, etc.), le choix des indicateurs, ou KPI, est à faire au regard de votre objectif.

En effet, les métriques analysables sont très nombreuses, vous pouvez même en créer sur mesure, mais vous ne pouvez pas toutes les optimiser dans un même temps. D’une part parce que cela serait chronophage, mais également pour faciliter le calcul du ROI (retour sur investissement). Comment savoir quelle action a permis une augmentation significative de vos ventes (par exemple) si vous en avez mis en œuvre plusieurs à la fois ?

Voici quelques exemples d’indicateurs de performance au regard de l’objectif visé.

  1. Mesurer l’audience de votre site Magento : nombre de visiteurs, durée des visites sur le site, pourcentage des visiteurs déjà venus ou nouveaux visiteurs, les données démographiques des utilisateurs (localisation, genre, âge, etc.), provenance des visiteurs et origine des visites (réseaux sociaux, moteur de recherche, etc.).
  2. Mesurer les conversions (lorsque l’internaute accomplit l’action attendue, comme un achat, la consultation d’une offre, la soumission d’un formulaire etc.) :  nombre de conversions, taux de conversion, pourcentage de conversion directe, panier moyen, taux d’abandon de panier, etc., ou encore le coût d’acquisition.
  3. Mesurer la performance du contenu du site : taux de rebond, nombre de pages consultées par visite, durée moyenne d’une visite, temps passé par page, carte de chaleur, etc.
  4. Mesurer la fidélisation : pourcentage des clients qui revisitent, évolution du trafic en accès direct, nombre d’inscriptions à la newsletter, etc.
  5. Mesurer la vitesse de chargement du e-commerce : le Speed Index, vitesse d’affichage des éléments au-dessus de la ligne de flottaison ; le First Contentful Paint, temps d’affichage du premier élément de la page sur le navigateur de l’utilisateur ; le Time To First Byte, temps de réponse serveur ; le Time To Interactive, temps nécessaire pour sur la page chargée deviennent interactive de façon durable et sans latence, etc.

Comment analyser la performance d'un site Magento ?-2

Définir les outils à utiliser pour l’analyse de son site Magento

La dernière étape dans la mise en place d’un audit de la performance de son e-commerce consiste à définir les outils et ressources à mettre en œuvre. Comme nous venons de le voir, à chaque objectif ses indicateurs de performance, et vous devez choisir votre outil d’analyse en fonction de ce que vous souhaitez mesurer.

Précisons tout de même que la plupart des outils disposent d’indicateurs communs, notamment pour l’analyse de la vitesse de chargement. Cependant, certaines ressources sont plus indiquées dans certains cas.

Par exemple, PageSpeed Insights et Lighthouse, solutions gratuites proposées par Google, sont surtout indiquées pour l’analyse globale de la vitesse de chargement d’un site, et vous donneront accès à un score de performance pour la page testée.
Vous pouvez aussi observer la performance de vos pages en termes d’expérience utilisateur grâce à l’onglet Core Web Vitals de la Search Console.
WebPageTest, autre outil de mesure de la performance d’un site, reste toutefois celui proposant les données les plus complètes, de fait, c’est une référence pour les experts en web performance.

Autre exemple que nous pouvons citer : Google Analytics Dashboard. Il s’agit d’un excellent outil pour mesurer l’audience de son site, le taux de conversion ainsi que la qualité du contenu grâce à des indicateurs de performance tels que :

  • la localisation et les données démographiques des visiteurs ;
  • la durée moyenne d’une visite sur le site, le taux de rebond, de conversion et d’abandon du panier ;
  • l’analyse des clics pour étudier le comportement des visiteurs et l’efficacité de la navigation en ligne ;
  • les recherches effectuées sur le moteur de recherche interne au site ;
  • le classement des pages selon leur volume de consultation…

La plateforme Google Analytics est ainsi un outil incontournable pour travailler sur l’optimisation de son référencement naturel SEO.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Hello SMX Paris !