webperf soldesLe nombre de sites e-commerce en France ne cesse d'augmenter : en 2019, on en compte 180 000, soit 24 000 sites de plus qu’en 2018, pour un CA global de près de 25 milliards d'euros au premier trimestre 2019 (en augmentation de près de 12 % par rapport à 2018). Un marché en constante évolution, donc. Et la performance des sites e-commerce dans tout ça ? 

Vous connaissez peut-être déjà ces données : 53 % des mobinautes quittent une page si elle met plus de 3 secondes à se charger et jusqu’à 49% des utilisateur.rice.s qui rencontrent des problèmes de chargement pendant une transaction quittent le site et vont potentiellement chez un concurrent.

A l'approche des soldes comment mettre toutes les chances de votre côté pour tenir la charge et garantir une expérience optimale à vos utilisateur.rice.s malgré les pics de fréquentation ? Voici 6 écueils à éviter à tout prix.

Erreur N°1 : Mal configurer votre cache

Avant les soldes, nous vous recommandons de vérifier les règles de votre cache pour vous assurer qu'il est correctement configuré. Vous cachez les ressources statiques mais pas les ressources dynamiques ? Le moment est venu de revoir votre copie !

Erreur N°2 : Vider votre cache à l’ouverture des soldes

Pendant les soldes, le pic de charge est inévitable. Dès 8h du matin le premier jour, vos client.e.s seront sur le pont - et sur votre site - à la recherche de bonnes affaires. Anticipez : pensez à vider votre cache bien avant le coup de feu et pas le jour même, sans quoi vous risquez des lenteurs, voire une indisponibilité de votre site ! Et quand on sait que la vitesse d’affichage est l'exigence n°1 en termes d'UX, ce n'est vraiment pas le moment de prendre le risque d'avoir un site lent.

Erreur N°3 : Faire l'impasse sur les pages de débordement

La page de débordement est déclenchée automatiquement en fonction de la charge pour soulager votre site et rassurer vos internautes. Ainsi, lorsqu’un trop grand nombre d'utilisateur.rice.s est connecté à votre site, cette page s'affiche pour informer vos client.e.s qu'ils vont devoir patienter quelques instants avant de finaliser leur commande. (Plus efficace qu’un site indisponible non ?) 

Nous proposons une option appelée Traffic Limiter, prévue pour activer cette page de débordement en un clic, en fonction du nombre de sessions actives sur votre site.

Erreur N°4 : Faire des tests de charge sans simuler les conditions réelles

Les tests de charge permettent de déterminer des goulots d’étranglement. Comme les cas possibles sont nombreux - voire infinis, pensez bien à réaliser vos stress tests en conditions de charge réelles.

Erreur N°5 : Se reposer uniquement sur Google Analytics

Au-delà de la mesure du trafic et des transactions, mettez en place un outil de monitoring de votre web performance ! Qu'il s'agisse de Real User Monitoring (RUM) ou d'Application Performance Monitoring (APM), ces outils vous aident à y voir clair sur ce qui se passe sur vos serveurs et sur votre site marchand.

Erreur N°6 : Activer toutes les fonctionnalités et Third Parties de votre site

En cette période de soldes, la fonctionnalité principale sur votre site est immanquablement la validation du panier. Pour aider vos client.e.s à finaliser leur commande, pensez à dégrader ou désactiver les fonctionnalités qui ne sont pas essentielles et qui alourdissent la navigation. Par exemple : le tracking, la personnalisation... Vous évitez ainsi le risque de SPOF (Single Point Of Failure). Petite astuce : pensez à ajouter des timeout à vos Third Parties.

Vous rencontrez des lenteurs sur votre site desktop et/ou mobile ? Faisons le point sur vos performances et sur les gains que vous pourriez obtenir grâce à Fasterize ! Et si vous doutez encore de l’impact des temps de chargement sur vos taux de conversion, alors il est temps de découvrir la success story de Petit Bateau :

Téléchargez l'étude