.

Classement webperf JDN - mai 2023

Il est temps de se pencher sur le classement webperf des sites les plus visités en France du mois de mai 2024.

Changement majeur chez Google, l'INP (Interaction To Next Paint) a remplacé le FID le 12 mars 2024. Alors que certains voient leurs performances se dégrader, d'autres acteurs voient le fruit de leur travail sur l'optimisation de l'INP. Depuis son intégration dans notre méthodologie en juin dernier, les cartes du classement sont rebattues. Avec sa prise en compte imminente par Google, son importance est encore plus cruciale, nécessitant un ajustement rapide. Qui a su s'adapter et tirer parti de cette évolution ? Qui rencontre des difficultés ?

Zoom sur les sites e-commerce, média et travel.

Pour rappel, le score obtenu par les sites présentés dans l’article est calculé selon une méthodologie basée sur les données du CrUX (Chrome User Experience Report). Afin d’évaluer au mieux la webperf sur mobile de chaque site, nous nous inspirons de la pondération du score Lighthouse : 

  • le FCP représente 10 % ;
  • le LCP représente  35 % ; 
  • le CLS représente 25 % ;
  • l’INP représente  30 %.

Le CrUX fournit une évaluation globale des métriques Core Web Vitals pour chaque site analysé.  Cette mesure est calculée en prenant la moyenne glissante sur 28 jours du percentile 75 des performances tout au long du mois. Le score global de performance est déterminé par une moyenne pondérée des scores de chaque métrique. Ce score, noté sur 100, est utilisé dans les classements ci-dessous (ce n’est donc pas le score PageSpeed qui est repris dans les classements ci-dessous)

Chaque mois, nous analysons donc la webperf des :

  • 50 sites les plus visités en France ;
  • 30 sites e-commerce les plus visités en France ;
  • 20 sites travel les plus visités en France ;
  • 20 sites média les plus visités en France.

Sans plus tarder, observons les palmarès du mois.

Classement webperf des 50 sites les plus visités en France

Ce mois-ci, nous observons plusieurs petits changements de positions, reflétant à la fois des efforts d'optimisation et quelques régressions. 

Les sites du top 50 ont montré une très légère dégradation dans l'INP (augmentation de l’INP de 8% par rapport au mois précédent, soulignant l'importance de la constance dans les efforts d'optimisation, d'autant plus que l'intégration officielle de l'INP dans les Core Web Vitals a été effectuée le 12 mars 2024. Il est donc impératif d'intensifier les efforts collectifs pour s'aligner rapidement sur les attentes de Google et des mises à jour.

Le top 3 change lègèrement : 

  • Le site du Ministère de l'Intérieur continue de dominer le classement, démontrant ainsi sa capacité à s'adapter aux évolutions constantes des standards de la webperf, affichant un INP excellent de 80 ms ;
  • Impots.gouv maintient solidement sa place sur la deuxième marche du podium, affichant un INP de 110 ms ;
  • Le Monde atteint la 3ème place, affichant un INP de 141 ms.

Les acteurs qui ont eu les plus belles progressions

France info fait un bond de 29 places et passe de la 36ème place à la 7ème ! Entre avril et mai, Franceinfo a notablement amélioré sa webperf. En avril, le site était classé 36ème avec des statistiques assez moyennes: un score de 75, un LCP de 2086 ms, un INP de 236 ms, et un CLS de 0,43. En mai, tout a changé pour le mieux : le score a grimpé à 97, le LCP a été réduit à 1639 ms, l'INP a diminué à 172 ms, et le CLS a chuté à 0,05. Ces améliorations montrent que des efforts sérieux ont été faits pour rendre le site plus rapide et plus stable, ce qui est crucial pour garder les utilisateurs engagés et améliorer l'expérience générale sur ce site d'actualités. Ces changements montrent bien l'impact positif des optimisations techniques sur un site.

Sfr gagne 4 places en améliorant légèrement son INP et atteint la 20ème position du top 50.

Ces améliorations sont le fruit d’efforts constants dans l'optimisation, avec une attention particulière portée à l'Interaction to Next Paint. Car oui, ceux qui avaient un bon FID n'ont pas nécessairement un bon INP ! En effet, le First Input Delay (FID) ne tenait compte que de la première interaction, tandis que l’INP permet d’évaluer l’interactivité sur la durée totale de navigation. C'est ce qui peut expliquer ces variations relativement importantes. Voyons maintenant les sites plus en difficultés.

Top 50 : les moins bons élèves

Les sites qui ont été les "moins bons élèves" :

  • AliExpress a reculé de 7 places pour se classer 25ème, principalement à cause d'un LCP qui est passé à l'orange.
  • Linternaute.com et Femme Actuelle ont chacun perdu 4 places, se trouvant respectivement aux 24ème et 15ème positions à cause de dégradations dans leur INP.
  • La Poste a vu son classement réduit de 5 places, atterrissant à la 37ème position en raison d'une détérioration de son LCP, impactant directement la rapidité avec laquelle les utilisateurs voient le contenu principal se charger.
  • Boulanger, malgré de bons efforts dans les mois précédents, a subi une chute de 3 places pour atteindre la 32ème place, avec des dégradations dans le CLS et l'INP, révélant des problèmes dans la stabilité visuelle et l'interactivité.
  • 20 Minutes a baissé de 3 places, se positionnant maintenant à la 10ème place, soulignant l'importance d'une amélioration continue même pour les sites déjà bien classés pour maintenir leur compétitivité.

Ces résultats montrent que la webperf est difficile à maintenir et que se reposer sur ses lauriers n’est pas une bonne option. Les chantiers webperf sont de perpétuels recommencements, d'où l'intérêt d’automatiser les bonnes pratiques.

Site Classement Classement
M-1
Score LCP (in ms) INP (in ms) CLS
Ministere de l'Intérieur 1 (0) 1 100 840 80 0
impots,gouv.fr 2 (0) 2 99 1248 110 0
Le Monde 3 (1) 4 99 1341 141 0,04
Assurance Maladie 4 (-1) 3 98 1327 152 0,02
Leroy Merlin 5 (1) 6 98 1357 167 0
Service-Public.fr 6 (-1) 5 98 1532 166 0
franceinfo 7 (29) 36 97 1639 172 0,05
Ouest France 8 (0) 8 97 1663 172 0,01
Google 9 (0) 9 97 787 193 0
20 Minutes 10 (-3) 7 97 1513 186 0,04
Le Parisien 11 (-1) 10 97 1557 191 0,02
Actu.fr 12 (0) 12 97 1194 206 0,04
Cdiscount 13 (1) 14 95 1351 239 0,01
Amazon 14 (-1) 13 95 1693 169 0,1
Femme Actuelle 15 (-4) 11 95 1545 239 0,02
Le Figaro 16 (0) 16 94 1224 230 0,08
BFM TV 17 (-2) 15 94 2433 181 0,05
eBay 18 (-1) 17 94 1656 265 0,01
Voici 19 (0) 19 94 1752 260 0,02
SFR 20 (4) 24 94 1880 216 0,09
Darty 21 (2) 23 93 1817 205 0,1
Tele Loisirs 22 (-1) 21 93 1761 278 0
PagesJaunes 23 (-1) 22 93 2237 191 0,09
Linternaute.com 24 (-4) 20 92 1786 286 0,05
AliExpress 25 (-7) 18 92 2569 139 0,1
Gala 26 (0) 26 92 1434 306 0,05
Bing 27 (-2) 25 92 1536 310 0,05
La Redoute 28 (-1) 27 90 1866 347 0,01
Yahoo 29 (-1) 28 89 2430 263 0,08
Marmiton 30 (0) 30 85 2210 407 0,07
Facebook 31 (0) 31 81 3382 258 0
Boulanger 32 (-3) 29 81 2419 221 0,24
Fnac 33 (0) 33 80 3209 218 0,09
Le Journal des Femmes 34 (0) 34 80 3209 218 0,09
Carrefour 35 (0) 35 79 2046 333 0,22
L'Équipe 36 (1) 37 78 1737 569 0,13
LA POSTE 37 (-5) 32 77 3838 263 0,03
Rakuten France 38 (0) 38 74 2169 574 0,14
Orange 39 (0) 39 70 2452 246 0,57
Credit Agricole 40 (0) 40 67 2582 232 0,87
Instagram 41 (2) 43 63 5471 311 0,04
YouTube 42 (-1) 41 63 3920 296 0,21
Free 43 (-1) 42 62 2191 518 0,48
Leboncoin.fr 44 (1) 45 59 2854 768 0,25
Doctolib 45 (-1) 44 56 4817 220 0,19
E.Leclerc 46 (0) 46 49 4310 281 0,53
Vinted 47 (0) 47 42 4276 513 0,5
Wish 48 (0) 48 35 7197 507 0,17
Dailymotion 49 (0) 49 28 9210 452 0,52

Près de la moitié des acteurs analysés n'ont pas un CLS au vert, métrique qui a un fort impact sur l’UX. Un CLS élevé peut entraîner une expérience frustrante pour l'utilisateur, avec des éléments de page qui se déplacent de manière imprévue.

À présent, voici le classement e-commerce, pour lesquels la performance web représente un enjeu business et SEO.

Sites e-commerce les plus visités : leurs performances web

Ce mois-ci, le classement des sites e-commerce les plus visités a connu quelques mouvements intéressants.

  • Leroy Merlin reste à la première place. Avec un INP de 167 ms, ce géant du bricolage démontre l'efficacité de ses optimisations récentes, permettant de prendre la tête du classement e-commerce ;
  • Etsy continue de maintenir solidement sa 2ème position. Son INP de 145 ms reste stable ;
  • Zalando atteint le podium ce mois-ci avec une amélioration de son INP, bien qu’il soit encore à l’orange.
  • Ikea et Cdiscount ont gagné des places et frôlent le podium, ils complètent le top 5, tous deux montrent de bonnes performances.

Après avoir occupé la première place la 3ème place le mois dernier, Showroomprive descend à la 3ème position. Cette régression est due à une dégradation de son INP et de son LCP en l'espace d'un mois. Ce recul met en avant l'importance de surveiller constamment et d'améliorer les performances web pour rester compétitif.

Les bons élèves du classement des sites e-commerce les plus visités ce mois-ci : 

  • En montant de 4 places pour se classer 4ème, IKEA a réalisé d'importantes améliorations sur l’INP en le réduisant de 45 points.
  • Conforama a gravi 5 places pour atteindre la 8ème position en réduisant son INP de 346 ms à 271 ms.
  • Sephora gagne 2 places et atteint le top 10.

Quelques régressions sont notables : 

  • Showroomprivé chute de 6 places, tombant à la 9ème position. Cet acteur quitte le podium. Cette baisse est attribuée à une augmentation de 33 points dans son INP ;
  • Aliexpress a également glissé de 2 places pour se retrouver 12ème ;
  • Auchan a reculé de 2 places pour atteindre la 13ème position. Cela est dû à une augmentation de 75 points dans son LCP et de 22 points dans son INP. Ces augmentations suggèrent que Auchan a connu des ralentissements à la fois dans le chargement du contenu principal et dans la réactivité, deux aspects cruciaux qui affectent directement l'engagement des utilisateurs ;

Ce mois-ci, plusieurs grands noms comme Amazon, La Redoute, Boulanger et Shein ont chacun perdu une place dans ce classement compétitif.

Site Classement Classement
M-1
Score LCP
(in ms)
INP
(in ms)
CLS
Leroymerlin 1 (0) 1 98 1357 167 0
Etsy 2 (0) 2 97 1979 145 0
Zalando 3 (1) 4 97 1300 210 0
Ikea 4 (4) 8 96 1409 228 0
cdiscount 5 (1) 6 95 1351 239 0,01
Amazon 6 (-1) 5 95 1693 169 0,1
Ebay 7 (0) 7 94 1656 265 0,01
Conforama 8 (5) 13 94 1309 271 0,02
Showroomprive 9 (-6) 3 94 2395 203 0,03
Sephora 10 (2) 12 94 1456 273 0,04
Darty 11 (0) 11 93 1817 205 0,1
Aliexpress 12 (-3) 9 92 2569 139 0,1
Auchan 13 (-3) 10 92 2064 286 0,03
Manomano 14 (1) 15 90 1974 329 0,02
Laredoute 15 (-1) 14 90 1866 347 0,01
Decathlon 16 (0) 16 88 1920 403 0,01
Groupon 17 (1) 18 82 3178 253 0,07
Boulanger 18 (-1) 17 81 2419 221 0,24
Fnac 19 (0) 19 80 3209 218 0,09
Nocibe 20 (0) 20 80 2258 192 0,31
Carrefour 21 (0) 21 79 2046 333 0,22
Veepee 22 (0) 22 74 1825 201 0,56
Rakuten 23 (0) 23 74 2169 574 0,14
Castorama 24 (0) 24 67 2332 632 0,2
Cultura 25 (0) 25 63 3905 275 0,22
Leboncoin 26 (1) 27 59 2854 768 0,25
Shein 27 (-1) 26 59 4165 504 0,1
Leclerc 28 (0) 28 49 4310 281 0,53
Wish 29 (0) 29 35 7197 507 0,17
Gifi 30 (0) 30 23 4944 1390 0,41

Chaque milliseconde d'amélioration ou de dégradation peut influencer la position d'un site dans un environnement compétitif. Dans un marché où l'expérience utilisateur est directement liée à la performance, maintenir des métriques de vitesse optimales est essentiel. Ces régressions rappellent aux sites e-commerce la nécessité d'une vigilance et d'une optimisation continues. Pour rester compétitifs, ces sites doivent régulièrement évaluer et améliorer leur performance web pour éviter de perdre du terrain face à leurs concurrents.

Sites médias : le palmarès des sites les plus visités sur mobile

Le top 3 du classement médias a connu quelques changements. 

  • Le Monde continue de dominer, maintenant fermement sa position de leader. Sa capacité à rester au sommet illustre son engagement envers une optimisation web constante et efficace.
  • Franceinfo a réalisé une ascension exceptionnelle, grimpant de 14 places pour se classer à la deuxième place du podium. Cette progression est d'autant plus impressionnante que le site affiche désormais toutes ses métriques au vert, un indicateur clair de l'amélioration significative de sa performance web.
  • Ouest-France conserve sa troisième place, démontrant une stabilité dans sa performance et une constance dans ses efforts d'optimisation web pour rester parmi les premiers.

Progressions notables :

  • Franceinfo a fait un bond impressionnant de 14 places, se positionnant désormais à la 2ème place. Cette montée spectaculaire est le résultat direct d'une amélioration significative de toutes ses métriques de performance web.

Régressions observées ;

  • 20 Minutes a perdu deux places, descendant à la 4ème position. Ce recul souligne l'importance d'une constance dans l'optimisation pour maintenir une position de leader.
  • Le Parisien a également glissé d'une place, se trouvant maintenant 5ème, ce qui peut refléter de petits ajustements dans les métriques de performance ou des améliorations chez ses concurrents.
  • Femme Actuelle a reculé de deux places pour atteindre la 7ème position.
  • BFMTV voit une baisse de trois places, se positionnant 10ème.
  • Voici a perdu une place pour arriver 11ème, L'Internaute a chuté de deux places et se retrouve à la 13ème, Gala descend à la 14ème place, Yahoo à la 15ème, et Marmiton.org se retrouve 16ème, tous montrant des reculs légers qui pourraient être attribués à des fluctuations normales ou à des améliorations chez d'autres concurrents.

Enfin, nous notons que le score moyen des sites média est de 88, face à 80 pour celui du classement e-commerce. Une différence qui permet, une nouvelle fois, de mettre en évidence l’intérêt et l’appétence des sites médias pour la web performance.

Sites Classement Classement
M-1
Score LCP
(in ms)
INP
(in ms)
CLS
Lemonde 1 (0) 1 99 1341 141 0,04
franceinfo 2 (14) 16 97 1639 172 0,05
ouest-france 3 (0) 3 97 1663 172 0,01
20minutes 4 (-2) 2 97 1513 186 0,04
leparisien 5 (-1) 4 97 1557 191 0,02
actu 6 (0) 6 97 1194 206 0,04
femmeactuelle 7 (-2) 5 95 1545 239 0,02
lefigaro 8 (0) 8 94 1224 230 0,08
journaldesfemmes 9 (0) 9 94 1371 264 0,02
bfmtv 10 (-3) 7 94 2433 181 0,05
voici 11 (-1) 10 94 1752 260 0,02
programme-tv.net 12 (0) 12 93 1761 278 0
linternaute 13 (-2) 11 92 1786 286 0,05
gala 14 (-1) 13 92 1434 306 0,05
yahoo 15 (-1) 14 89 2430 263 0,08
marmiton.org 16 (-1) 15 85 2210 407 0,07
Lequipe 17 (0) 17 78 1737 569 0,13
youtube 18 (0) 18 63 3920 296 0,21
dailymotion 19 (0) 19 28 9210 452 0,52

Pour finir, voici le classement des sites de voyages.

Travel : les performances des sites de voyage les plus visités

SNCF Connect, Easyvoyage conservent leurs positions respectives au podium. Tripadvisor rejoint la 3ème place. Leur capacité à maintenir un niveau satisfaisant de performance web souligne l'importance d'une optimisation continue.

Les bons élèves :

  • ViaMichelin a réalisé une impressionnante progression en gagnant 7 places pour se classer 6ème, grâce à une amélioration significative de son INP de 130 points, démontrant l'efficacité de ses efforts d'optimisation.
  • Abritel a également fait des gains notables, montant de 3 places pour atteindre la 13ème position, un témoignage de l'amélioration continue de ses performances web.
  • Kayak et Liligo ont chacun avancé de 2 places, soulignant leur engagement envers l'amélioration de l'expérience utilisateur et la performance web.

Les mauvais élèves : 

  • Fr.hotels.com a subi une baisse considérable, perdant 5 places pour arriver à la 15ème position.
  • Mappy a perdu 3 places, se retrouvant à la 9ème position.
  • Booking et All Accor ont chacun perdu 2 places. Ces pertes suggèrent que malgré leur popularité, il y a des aspects de leur performance web qui doivent être revus pour rester compétitifs.

Parmi les secteurs analysés, le secteur du voyage présente les métriques les plus dégradées, signe que de belles optimisations sont possibles et nécessaires. On remarque que même les leaders ont encore du chemin à parcourir. Aucun acteur n'a encore atteint la perfection en affichant toutes les métriques au vert.

Site Classement Classement M-1 Score LCP
(in ms)
INP
(in ms)
CLS
sncf-connect 1 (0) 1 93 2560 187 0,04
easyvoyage 2 (0) 2 89 1236 399 0,03
tripadvisor 3 (1) 4 85 2579 306 0,08
viagogo 4 (-1) 3 83 3051 238 0,05
liligo 5 (2) 7 82 2641 426 0,06
viamichelin 6 (7) 13 78 3342 365 0,06
booking 7 (-2) 5 77 3368 367 0,03
thetrainline 8 (1) 9 71 2704 606 0,14
mappy 9 (-3) 6 70 3365 405 0,16
trivago 10 (-2) 8 67 2218 664 0,21
airbnb 11 (0) 11 62 3875 496 0,14
kayak 12 (2) 14 61 3742 480 0,2
abritel 13 (3) 16 58 3574 703 0,12
all accor 14 (-2) 12 57 4238 569 0,06
fr.hotels 15 (-5) 10 54 3854 700 0,13
ouigo 16 (-1) 15 49 3183 571 0,5
skyscanner 17 (0) 17 45 3805 529 0,77
airfrance 18 (0) 18 42 4450 626 0,32
opodo 19 (0) 19 29 6539 497 0,4

Et voilà, c’est tout pour le classement webperf du mois de mars ! Vous l’avez vu, les variations sur le classement général et les classements par secteur sont plutôt importants. Vous devez garder à l'esprit que la performance fluctue au fil des évolutions de votre site web : elle nécessite donc un travail constant. Et, si maintenir vos performances en toutes circonstances est un travail complexe, c’est la garantie de beaux résultats : UX, SEO et business. Avec une implication et un suivi régulier, vous pourrez grimper dans le classement bien sûr, mais surtout offrir une meilleure expérience utilisateur que vos concurrents et voir vos conversions s'améliorer ! Et quoi de mieux pour lancer ce travail que d'être accompagné par des experts de la webperf ?

Demandez une démo