Nous revenons de Barcelone où se tenait du 17 au 19 novembre dernier, la 4ème édition de la VelocityConf.

Pour rappel, la VelocityConf est la conférence autour de la performance web à tout niveau : back-end, front-end, CDN, mobile.
Elle est organisée autour de quatre grands thèmes : performance, mobile, organisation et devops. C’est l’événement de l’année à ne pas manquer en Europe.

Nous avons choisi de vous faire découvrir les présentations que nous avons jugées les plus intéressantes.

Au programme : de la sécurité avec une conférence sur le TLS de Ilya Grigorik (Google), un retour d’expérience de Patrick Hamann (The Guardian), une conférence sur les scripts third-party et une conférence sur le « offline-first ».

Is TLS Fast Yet ?

Ilya Grigorik (Google) – @igrigorik

Capture d’écran 2014-11-24 à 14.34.47

 

Ilya Grigorik est le Monsieur webperf de Google. Il a récemment écrit un livre « High Performance Browser Networking » qui a eu un énorme succès lors des dédicaces sur le salon.

L’idée principale de sa présentation était d’expliquer qu’il est possible de faire du TLS performant. Il nous raconte comment faire une connexion en un round-trip et compare les différentes solutions du marché par rapport à leur support des features TLS et de SPDY.

Depuis plusieurs mois, il avait d’ailleurs mis en ligne un site sur le sujet : https://istlsfastyet.com/.

 

Breaking news at 1000ms

Patrick Hamann (The Guardian)

Patrick est Front-end engineer au Guardian à Londre où il a aidé à bâtir la nouvelle génération de leur plateforme web.

Patrick Hamman détaille les techniques au niveau réseau et rendu que son équipe a mises en place pour délivrer les dernières actualités sous la barre psychologique des 1000ms. Il insiste sur la mise en place d’un « performance budget » pour maintenir un bon niveau de performance dans le temps.

 

What are Third-party Components Doing to Your Site’s Performance?

Andy Davies (NCC Group), Simon Hearne (NCC Group)

Andy Davies et Simon Hearne nous présentent les résultats de l’étude qu’ils ont menée sur les scripts Third-party qui se sont imposés sur nos sites web.

On apprend qu’il y a globalement une maîtrise très faible de ces scripts et de leurs contenus. Ceux-ci peuvent entrainer des « spof » qui vont retarder le chargement de la page.

Ils nous démontrent aussi l’impact négatif des tag managers en terme de temps de chargement, de quoi relativiser l’utilité de ces tag managers.

 

Download the PDF file . 

Offline-first Web Apps

Matt Andrews (Financial Times)

Matt Andrews nous présente les nouvelles API des navigateurs pour construire des applications hors ligne. Il nous détaille l’AppCache, les Service Workers (dont les nouvelles API fetchAPI et cacheAPI).


 

Dîtes-nous ce que pensez de ces présentations et si vous aussi étiez à la Vélocity conf !
Pour en savoir plus, on vous invite à consulter les compte-rendus de nos amis d’M6 !

En qui nous concerne et d’un point de vue général, le front de la webperf s’agite surtout sur les nouveaux formats d’images, les nouveaux protocoles et leurs impacts, le mobile et les outils de mesure (les basiques sont heureusement connus de tous … ou pas 😉

Anthony Barré
Ingénieur à Fasterize

VOUS AIMEREZ PEUT-ÊTRE AUSSI...

L’entreprise libérée au-delà du bullshit Lors de la dernière édition de BlendWebMix, Stéphane Rios, CEO de Fasterize, est intervenu sur le thème de l'entreprise libérée. Un sujet qu...
Web performance : arrêtons de parler des 100 milli... Fasterize a co-organisé We Love Speed 2018, le premier événement national dédié à la performance web au cours duquel Stéphane Rios a remis l...
We Love Speed 2018 : la 1ère édition en vidéo La première édition de We Love Speed s’est tenue en octobre 2018 à Bordeaux. Co-organisé par Fasterize, l’événement a rassemblé les amoureux...
Classement webperf : le top 20 des sites média La vitesse de chargement est un véritable challenge pour les sites média, chargés en publicité et en Third Parties. Les DSI des sites média ...