Chez Fasterize, nous avons une ambition : nous améliorer continuellement. Pour cela, il y a 6 mois nous avons mis en place des rétrospectives.
Ces réunions sont maintenant un temps fort de la vie de l’entreprise.

Rétrospectives : de quoi s’agit-il ?

A Fasterize, toute l’équipe se réunit périodiquement, environ toutes les trois semaines, pour réfléchir explicitement sur les événements saillants depuis la dernière rétrospective, et décider collectivement des actions d’amélioration ou de remédiation suggérées par la discussion.

Cette réunion adresse des problèmes ou des ressentis à la fois sur un aspect technique, business ou personnel.

La réunion commence par quelques minutes où chacun prend le temps de réfléchir au trois semaines qui viennent de s’écouler.

Chacun crée un post-it par idée, ensuite classé dans trois catégories :

  • Peut mieux faire : l’idée est de relever un dysfonctionnement, un point de blocage ou un ralentissement.
  • Bien : cette catégorie nous aide à garder à l’esprit ce qui fonctionne et ce que l’on doit garder. C’est aussi une façon de partager les succès (personnels ou pas) avec toute l’équipe.
  • Idée d’amélioration : tout ce qui peut aider à s’améliorer, améliorer l’équipe ou Fasterize. En général, ces post-its sont liés à ceux de la première catégorie.

Chaque post-it est ensuite étudié pour en tirer des leçons, des actions à faire.
La réunion dure entre 1h et 2h, parfois plus.

Si vous voulez plus de détails sur la rétrospective, allez voir l’article de l’institut agile.

Un aspect psychologique important

Cette réunion est aussi le moment de formuler des critiques ou partager des réflexions qu’on peut avoir commencé personnellement. L’important est toujours la façon de formuler la critique pour s’attaquer à la cause d’un problème plutôt qu’à une personne. L’objectif n’est pas de blâmer une personne publiquement.

En exposant un certain nombre de problèmes d’origines variées, elles peuvent être parfois sources de tensions et de conflits au sein de l’équipe.

Chaque individu étant unique, celui-ci réagira différemment à une situation donnée. La manière de gérer les rapports humains et la communication avec les autres sont des enjeux importants pour que la réunion apporte une réelle valeur à l’équipe et au projet.

Xebia indique dans son article dédié à l’animation des rétrospectives deux points importants : la version je/il et Le triangle de Karpman.

Je vous invite à le lire pour mieux appréhender ce moment et pour vous sentir à l’aise lors cette réunion.

Retour d’expérience de Fasterize

Une des valeurs de Fasterize : la démocratie

Pour comprendre l’intérêt des rétrospectives pour Fasterize, il faut comprendre le mode de fonctionnement de Fasterize. A Fasterize, tout le monde est au courant de tous les aspects de l’entreprise (développement du produit, situation commerciale, situation de la trésorie, etc). Nous souhaitons aussi et que tout le monde puisse donner son point de vue sur la direction à prendre, sur la vie de l’entreprise.

Les rétrospectives illustrent à la perfection cette valeur. C’est un moment d’écoute et de partage d’idées.

Les rétrospectives : une démarche d’amélioration continue

Les rétrospectives sont un moment fort de la vie de l’entreprise. C’est le moment où chacun donne son point de vue sur la communication, le code, la commercialisation du produit, l’infrastructure de la plateforme…

Voici les bénéfices d’un tel moment :

  1. chacun est au même niveau d’égalité et peut exprimer son ressenti sur le fonctionnement de Fasterize.
  2. le format de la réunion permet de ne pas dévier et de se concentrer sur les axes d’amélioration.
  3. le sentiment d’être acteur et décideur de l’avenir de l’entreprise.

Personnellement, cette réunion est source de motivation. Elle permet de créer une cohésion dans l’équipe qui se ressent quotidiennement.

Plus qu’une chose à faire pour votre entreprise : essayer les rétrospectives et dites nous comment cela se passe chez vous !


Hello SMX Paris !