Third Parties et webperf : quel impact ?

etude third parties et webperf

Les Third Parties sont de plus en plus nombreux. En 2012, une page web contenait en moyenne 13 Third Parties. Aujourd’hui, d’après notre analyse du top 40 des sites de e-commerce français les plus visités, la moyenne est de 21 Third Parties, soit une augmentation de 62%.

Ces Third Parties représentent une belle valeur ajoutée : elles peuvent générer des revenus (avec de la publicité par exemple), augmenter les taux de conversion (avec des balises de retargeting) ou encore aider à mieux comprendre les utilisateurs (grâce aux tags analytics).

Mais elles ont aussi la réputation de dégrader les performances ! Plusieurs études ont tenté de le démontrer par le passé (celle de Dareboost, celle d'Instart Logic ou encore celle de NCC Group) et c’est aussi un des discours porté par les adblockers (mais nous y reviendrons dans un futur dossier).

Nous avons alors voulu savoir dans quelle mesure les widgets et leur implémentation dégradaient la performance du classement webperf publié chaque mois sur le JDN.

Lire plus

Ecommerce : le classement webperf de septembre 2016

classement webperf e-commerce
Un mois s'est écoulé depuis la rentrée et le premier bulletin de note des e-commerçants est paru. En matière de webperf, c'est Grosbill qui s'impose à la première place ce mois-ci, avec le meilleur Speed Index, mais aussi avec les pages qui s'affichent le plus rapidement (2 secondes), les pages les plus légères (800 ko en moyenne) et le nombre le plus faible de requêtes comptées en moyenne (36).
Une belle progression !


Lire l'article sur le JDN

Mobile-first : pourquoi la vitesse est un enjeu primordial ?

Dans un article publié sur le blog Webmarketing & co'm nous avons analysé la vitesse des 10 premiers sites mobiles classés dans le JDN pour leur performance sur desktop.

Le décalage entre les attentes des mobinautes et les résultats des tests ici est frappant. En effet, 60% des mobinautes estiment qu’une page web doit se charger en moins de 3 secondes sur un Mobile. 74% déclarent être prêts à patienter jusqu’à 5 secondes. Au-delà de ce délai, ils préfèrent quitter le site en question.

Or, aucun site mesuré dans cet article, ne dispose d’un Loading Time en dessous des 8 secondes ! Les Start Render eux-mêmes ne descendent jamais en dessous des 3,69 secondes.

Lire la suite