Black Friday Fasterize

+48% de transactions enregistrées en 2017, en comparaison à 2016*. Et selon Google, les requêtes "Black Friday" ont augmenté de 125% en 2017,, et 46% des personnes, qui ont fait des achats lors du Black Friday 2017, disent avoir profité des promotions pour anticiper leurs achats de Noël. Le Black Friday est donc devenu officiellement la journée la plus importante pour les e-commerçants. La haute saison retail est lancée !
Aussi, rien ne doit donc être laissé au hasard.
La performance est désormais la priorité numéro 1 des utilisateurs (cela, d’autant plus qu’ils se connectent depuis leurs mobiles). A quoi bon optimiser un contenu qui peine à s’afficher ?
Pour mettre toutes les chances de votre côté et améliorer vos taux de conversion (desktop et mobile), notre équipe technique partage avec vous 5 bonnes pratiques en matière de web performance.

Avez-vous déjà évalué le manque à gagner lié aux performances de votre site web ?

Découvrez le simulateur

Conseil N°1 : Vérifiez la configuration de votre cache

On n’est jamais trop prudent, prenez le temps de vérifier que vos ressources statiques et les pages de consultation de votre catalogue sont bien cachées.
Évitez par ailleurs de vider votre cache à 8h le jour J, c’est le moment où vos utilisateurs en auront le plus besoin. Pensez à le faire la veille.

Conseil N°2 : Préparez et optimisez les pages de débordement

Lorsqu’un trop grand nombre d'utilisateurs est connecté à votre site, la page de débordement invitera vos utilisateurs à patienter quelques secondes. Mieux encore, vous pouvez intégrer un champ email dans votre page de débordement pour proposer à vos utilisateurs de les notifier lorsqu'ils pourront finaliser leur commande.

Conseil N°3 : Gardez un oeil sur les bons outils de monitoring

Pour plus de sérénité le jour J, nous vous conseillons de bien vous outiller en termes de Real User Monitoring (RUM) et d’ Application Performance Monitoring (APM). Vous aurez ainsi une bonne vision de l’expérience utilisateur et de ce qu’il se passe sur vos serveurs.

Conseil N°4 : N’hésitez pas à dégrader certaines fonctionnalités

Désactiver certaines fonctionnalités telles que le tracking ou la personnalisation, sous forte charge, peut améliorer les performances de votre site et permet d’éviter le SPOF (Single Point Of Failure). Pensez à indiquer des timeout à vos Third Parties.

Conseil N°5 : Automatisez vos optimisations webperf

Vous êtes-vous assurés que toutes vos requêtes sont optimisées comme il le fallait ? (concaténation, minification, lazyloading, optimisation des images, …) Veillez à ce que l’ensemble de vos ressources soient optimisées, et cela à tout moment et pour tous les internautes. L’automatisation est la clé !

Comparez votre web performance avec celles de vos concurrents :

Lancer le test

*source : journalducm.com

VOUS AIMEREZ PEUT-ÊTRE AUSSI...

Web performance : arrêtons de parler des 100 milli... Fasterize a co-organisé We Love Speed 2018, le premier événement national dédié à la performance web au cours duquel Stéphane Rios a remis l...
We Love Speed 2018 : la 1ère édition en vidéo La première édition de We Love Speed s’est tenue en octobre 2018 à Bordeaux. Co-organisé par Fasterize, l’événement a rassemblé les amoureux...
TLS 1.3, la nouvelle version du web sécurisé, plus... En août dernier, l’IETF (Internet Engineering Task Force) approuvait la version 1.3 de TLS, une version qui se veut plus sécurisée et plus p...
Classement webperf : le top 20 des sites e-commerc... La vitesse de navigation est la première exigence des utilisateurs. D'autant plus lorsqu'ils naviguent depuis leur mobile puisqu'ils navigue...